Phew! It’s been a busy couple of months here at Epicentre. With 2014 quickly coming to an end, our staff has been reflecting on the highlights of this year – as trainers, coaches, and athletes!  Here’s one of Catherine’s most-loved experiences of 2014  – attending the Iron Sisters Strength Camp this past summer in Hamilton, Ont.  World-classs athletes &coaches came together to cover all things lifting-related – from training, recovery and nutrition, to mental preparation, and everything in between.

10498513_10202195043582737_2801475919993115202_o

Here’s a re-cap from Catherine:

Qu’est-ce que le Iron Sisters Strength Camp?

C’est un camp d’entraînement créé par Frances Mania, une dynamophile et ancienne culturiste d’expérience qui a le désir de faire partager ses connaissances et celles de ses paires, confrères et amis faisant parti de la communauté de powerlifting.

Afin d’en savoir plus sur son parcours et le camp, visitez le http://www.ironsisters.ca/en/?page_id=260 

Iron Sisters… C’était donc juste pour les filles !?

Le camp a été conçu pour toute femme qui désire être coachée, inspirée ainsi qu’éduquée par des gens d’expérience sur le sport; les meilleurs selon leur domaine respectif d’expertise ! Chacun d’eux nous ont présenté leur mentalité, leur psychologie et leur méthode de pratique sur le sport qu’est la dynamophilie. On a été choyé par la présence de Kimberly Walford, célèbre dynamophile de quatorze ans d’expérience qui a une longue liste de records et de victoires* qui nous a fait une présentation générale du sport pour lequel on ressent toutes une grande passion! Derrière ses victoires de plate-forme, la force cachée de Kimberly réside dans son humble capacité à motiver et encourager les gens à atteindre le meilleur d’eux-mêmes, au-delà de ce qu’ils peuvent rêver ou imaginer.

*Pour voir la biographie de Kimberly : http://www.ironsisters.ca/en/wp-content/uploads/2014/04/Walford-Powerlifting-Resume.pdf

Cette dernière nous a donc introduit au camp avec la présentation de chacun des lifts (Squat, Bench Press & Deadlift) et leurs points importants tel que l’équipement, les consignes et règles à respecter en compétition, les erreurs les plus communes, etc. Cela  était suivi d’une partie pratique et fonctionnelle où l’on a pu mettre en application certains aspects vus précédemment en conférence.

Coup de cœur : Paul Vaillancourt & Sarah Leighton

On a eu la chance d’avoir un speech encouragent, et je dirais même, pour ma part, réconfortant, de la part de Sarah Leighton, championne canadienne & entraîneure de dynamophilie. Accompagnée de Paul Vaillancourt, homme fort reconnu & entraîneur, ils nous ont partagé leur perception psychologique du sport ; comment la composante mentale peut interférer avec l’entrainement. En bref, la positivité et l’état d’esprit dans lequel on est au quotidien se reflètent dans notre attitude avec la barre et lors des entraînements. Dans une même perspective, notre attitude lors de nos entrainements transparaîtra sur la plateforme en compétition.

Pour ajouter à ces présentateurs, plusieurs autres étaient présents :

– Mark Griffin,  champion canadien de dynamophilie & entraîneur (et nouvellement président canadien Powerlifting) a pu répondre à plusieurs de nos questionnements et a offert son aide aux leveuses lors de la portion pratique.

– Dr. Aras Kvedaras, ayant la capacité à déterminer quelles sont les faiblesses musculaires et ainsi mettre en évidence les mécanismes et les mouvements responsables des déficiences motrices, a pu déceler plusieurs problèmes musculosquelettiques chez certaines leveuse.

– Des photographes étaient sur place pour filmer et photographier l’événement

– Des bénévoles se sont dévoués pour la cause et ont aidé à faire en sorte que l’événement ai été aussi mémorable !

– Et plus encore !!!

10499433_10202195119464634_5865929564122955197_o

Et ce qui m’a interpellé… 

“Instead of talking to coaches talk to people who’ve done it”

Renseignez-vous sur les éléments que vous ne maîtrisez pas, sur lesquels vous vous questionner; soyez curieux et chercher! Pour ce faire, au lieu de parler avec des entraîneurs/coach/professeur/etc, parlez auprès de gens qui l’ont fait – ceux et celles qui ont l’expérience et qui peuvent témoigner sur cette dernière et vous en faire part!

 

Faire un film… pour votre tête !

Un élément intéressant nous a été conseillé : se filmer le plus souvent possible. Écouter et regarder à plusieurs reprises. Aussi, le fait de se regarder lever la barre, de visualiser le tout afin que nous puissions nous faire un film dans notre tête aidera à notre focalisation et à la préparation mental de lever une charge lourde et/ou une nouvelle charge.

 

Souligner les petites victoires!

Un record personnel d’un kilo n’est pas un petit record; c’est un record, point final.

 

Le partage

En tant qu’athlète présente au camp, je peux affirmer que chacune d’entre nous a pu partager un quelconque élément; allant d’un conseil sur un des trois lifts aux mises en garde sur les suppléments jusqu’à la concentration pré-compétition. Je tiens à mentionner que ma passion pour le powerlifting est toujours croissante et je considère qu’on est une communauté serrée etchaleureuse – je suis fière d’en ressortir toujours grandissante et de voir mon désir de m’améliorer s’accroître de plus en plus !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *